×

WhatsApp : voici ce qui arrive si vous n’acceptez pas les nouvelles conditions

Acceuil

Source: Essahraa - Publié le vendredi 26 février 2021
WhatsApp : voici ce qui arrive si vous n’acceptez pas les nouvelles conditions

WhatsApp, et Facebook donc, a créé une vive controverse en annonçant une modification de ces conditions d'utilisation, eu égard notamment aux données personnelles...

Si vous suivez un peu l’actualité tech, vous n’êtes probablement pas sans savoir que WhatsApp veut changer ses conditions d’utilisation pour se laisser davantage de libertés en ce qui concerne certaines données personnelles. Une décision qui a créé une vive controverse. L’on peut alors se poser la question de savoir ce qui se passerait si l’on refuse ces nouvelles conditions.

Que se passe-t-il si l’on n’accepte pas les nouvelles conditions de WhatsApp ?

Comme vous le savez peut-être, WhatsApp a toujours l’intention d’implémenter sa nouvelle politique de gestion des données personnelles en mai prochain. Certains se sont alors demandés ce qui se passerait si l’on refusait d’accepter ces nouveaux termes d’utilisation après leur mise en application. Et la réponse est assez logique : rien de bon.

C’est encore assez flou, mais l’expérience sera fortement dégradée

En effet, si l’on en croit un post sur la page dédiée à la FAQ de WhatsApp, il semblerait qu’en refusant d’accepter ces modifications, votre expérience utilisateur soit sévèrement réduite. WhatsApp affirme avoir repoussé l’implémentation de ces nouvelles règles concernant la vie privée pour donner davantage de temps aux utilisateurs de bien comprendre la portée de ces changements mais précise que si les utilisateurs n’acceptent pas ces nouveaux termes, c’est toute l’application qui en sera affectée.

Le texte précise notamment : “Si vous n’avez pas accepté les termes d’ici là, WhatsApp ne supprimera pas votre compte. Cependant, vous ne pourrez pas profiter pleinement de WhatsApp tant que ce ne sera pas fait. Pendant une courte période, vous pourrez encore recevoir des appels et des notifications mais vous ne pourrez pas lire ni envoyer de messages depuis l’application.”

Il est intéressant de noter le “pendant une courte période”. Cela pose certaines questions. Que se passera-t-il après la fin de cette période pour les utilisateurs qui n’auraient toujours pas accepté ? La plate-forme empêchera-t-elle purement et simplement d’utiliser l’application ? Le compte sera-t-il supprimé ? L’avenir nous le dira. Il ne semble en tous les cas pas y avoir beaucoup d’options : soit vous acceptez ces nouveaux termes, soit vous trouvez une autre application pour toute votre messagerie instantanée.