×

Projet Grand Tortue Ahmeyim: BP examine la réduction de sa part

Acceuil

Source: Essahraa - Publié le mercredi 3 mars 2021
Projet Grand Tortue Ahmeyim: BP examine la réduction de sa part

La major British Petroleum (BP) poursuit à marche forcée la baisse de son empreinte sur le continent. Une réduction de sa participation dans le gisement gazier de Grand Tortue Ahmeyim (GTA) est notamment à l'étude, a revelé le site Africaintellegence.

BP étudie cette perspective dans le cadre de son voeu d''abandonner toutes les zones en exploration (Sao Tomé-et-Principe, Côte d'Ivoire, Namibie, Gambie et Madagascar, ainsi que celles où la production pétrolière est en chute libre, comme certains blocs en Angola.

BP, le chef de file, Kosmos et les États mauritanien et sénégalais avaient créé deux sociétés de développement. Accord exemplaire entre Dakar et Nouakchott. Le tour de table de la société mauritanienne attribue 62 % à BP, 28 % à Kosmos et 10 % à la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM).

BP, le chef de file, Kosmos et les États mauritanien et sénégalais avaient créé deux sociétés de développement. Accord exemplaire entre Dakar et Nouakchott.

Le tour de table de la société mauritanienne attribue 62 % à BP, 28 % à Kosmos et 10 % à la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM).

Côté sénégalais, la répartition est à peine différente : 60 % pour BP, 30 % pour Kosmos et 10 % pour Petrosen. De façon approximative, les deux pays peuvent espérer se partager, sur vingt ou trente ans, avec les opérateurs, 80 à 90 milliards de dollars de recettes.

Il est à noter que le Projet GTA a subi un revers en raison des répercussions de la pandémie du Covid-19, qui a entraîné l'arrêt des travaux et le report de la date de démarrage de la production de 2021 à 2023.